Daphné Corregan

Je me cache derrière le beau. Il rend les choses difficiles moins effrayantes.

Née à Pittsburgh (Etats-Unis), Daphné Corregan arrive dans le Sud de la France en 1970. Elle se forme successivement à l'école des Beaux-Arts de Toulon, de Marseille, puis d'Aix-en-Provence où elle intègre en 1977 l’atelier de céramique de Jean Biagini. C’est l'un des ateliers marquant de l'après-guerre pour l'enseignement de la céramique en France notamment par l’introduction de la technique du Raku (technique d'émaillage développée dans le Japon du XVIème siècle) et plus philosophiquement d’une approche par la construction d’un échange avec l’environnement, la matière et le feu, l’espace et le volume, la forme et la couleur, et également par des relations plus étroites avec l’émotion.

Après un voyage d'étude aux États-Unis en 1978, Daphné Corregan installe son atelier dans le Sud de la France. Elle élabore sa technique et réalise des œuvres à la plaque ou au colombin, enfumées, engobées de blanc, décor en scraffito ou cuites en raku. Ses pièces deviennent de plus en plus grandes, pouvant atteindre plus d’un mètre de haut. « Ma démarche consiste à visiter et à revisiter tout un vocabulaire allant du contenant, de l’architecture et du corps… à interpeller le spectateur par une recherche d’une présence forte des objets dans leurs propres espaces. »

Figure incontournable de la céramique contemporaine, Daphné Corregan a, en outre, fait partie des artistes sélectionnés en 2017 par le Musée des Arts Décoratifs de Paris pour l’exposition « Travaux de Dames ? ».

Le parcours de Daphné est continuellement ponctué de résidences à l’étranger dont elle revient avec de nouvelles techniques, de nouvelles envies créatives. Une artiste en perpétuelle recherche d’émotion !

LES CRéATIONS DE Daphné Corregan

Vases noir et blanc aux perforations régulières de la céramiste Daphné Corregan

Bumps & Holes

Daphné Corregan

Face à face, recherche de connexion, vases noir et blanc. Avec cette création, l'artiste joue sur l'opposition et la complémentarité.

Pièces en grès et terre enfumée par Daphné Corregan, céramiste.

Conversation 1

Daphné Corregan

Opposition et complémentarité, communication et complicité. Conversation 1 ou un langage universel au-delà des cultures.

Pièces en grès et terre enfumée par Daphné Corregan, céramiste.

Conversation 2

Daphné Corregan

Opposition et complémentarité, communication et complicité. Conversation 2 ou un langage universel au-delà des cultures.

5 cylindres complémentaires en grès, par Daphné Corregan, céramiste.

Finger Prints

Daphné Corregan

Série de 5 cylindres à la peinture gestuelle créant une unité esthétique.

Création en porcelaine de Daphné Corregan.

Nuage 1

Daphné Corregan

Matérialisation du ciel, toucher l'impalpable ? 

Série "Nuage", premières créations en porcelaine de Daphné Corregan.

Nuage 2

Daphné Corregan

Matérialisation du ciel, toucher l'impalpable ?

Scribble blanc, pièce en grès, finition à l'émail, de la sculptrice Daphné Corregan.
  • Nouveau

Scribble blanc

Daphné Corregan

"Gribouillage" sur une page blanche, Scribble naît du désir de l'artiste de transformer en 3D ce dessin d'impulsion.

Striped Cylinders

Daphné Corregan

Trio de céramiques telles des peintures corporelles.

Trio de vases en céramique - grès - par Daphné Corregan
  • Nouveau

Striped Vases

Daphné Corregan

Trio de céramiques telles des peintures corporelles.

Pièce en grès sur le thème de l'opposition et la complémentarité de la céramiste Daphné Corregan.

Tête à Tête

Daphné Corregan

Créée suite à une résidence de l'artiste en Chine, Tête à Tête est la rencontre de 2 cultures.

2 coiffures, 2 têtes, 2 cultures

Tête à Tête 2

Daphné Corregan

Créée suite à une résidence de l'artiste en Chine, Tête à Tête est la rencontre de 2 cultures.

Trio de vases striés de la céramiste Daphné Corregan, évoquant le mouvement, la danse.

Triptyque

Daphné Corregan

Trio de vases aux influences africaines.