Réinventer une ébénisterie haute couture qui magnifie les matériaux rares et le travail de la main...

Artiste créateur et architecte d’intérieur, formé à l'École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art, Nicolas Aubagnac est une signature incontournable du design et du mobilier français d’exception.

Dès 1997, il crée son studio de création avec Delphine Read, son associée. Il puise son inspiration tant dans la tradition des arts décoratifs que dans les grands mouvements architecturaux de l’Antiquité ou de la Renaissance, pour établir son propre univers.

Justesse du dessin, sens des proportions, lignes épurées, matériaux nobles et rares font le style Aubagnac. Raffiné, très personnel, résolument contemporain, un style qui s’inscrit au-delà des modes.

Pour assurer l’excellence dans la réalisation de ses créations, il s’est entouré d’artisans de talent qui perpétuent la tradition des Métiers d’Art de France. Ébénistes, doreurs, gainiers, ferronniers, laqueurs…, repoussent leurs limites pour assurer le haut niveau d’exigence du créateur. Chaque pièce sort de l’atelier portant les nom et prénom du créateur ainsi que son estampille caractéristique : quatre A assemblés en étoile.

Parmi ses collections, on retrouve des luminaires, des cabinets, des tables, des consoles ou encore des tables basses. 

L'actualité de l'artiste est marquée en 2017 par la rétrospective des 20 ans de création de la Maison Aubagnac à la Galerie Pierre-Alain Challier. En 2018, il est nominé parmi les créateurs emblématiques pour les Talents du Luxe 2018, par le Centre du Luxe et de la Création. Il expose également des nouvelles collections pour la Maison Delisle à l'Hôtel de Canillac.

Un artiste qui sublime les métiers d’art et préfigure le classicisme du futur.

LES CRéATIONS DE Nicolas Aubagnac

Cabinet en ébène et ziricote inspiré des cabinets de la Renaissance du créateur Nicolas Aubagnac

Cabinet Orion

Nicolas Aubagnac

Le cabinet Orion n’est pas sans rappeler les cabinets de la Renaissance qui étaient à l’époque entièrement sculptés dans l’ébène, symbole de pouvoir et de richesse.

Console à la calligraphie d'ébène blanc du Laos aux tonalités miel et noires du créateur Nicolas Aubagnac

Console Atys

Nicolas Aubagnac

Passionné d’opéra, Nicolas Aubagnac a créé la console Atys qui, avec sa marqueterie "baguette", évoque des portées musicales.

Console avec un piètement en acier forgé et un plateau laqué du créateur Nicolas Aubagnac

Console Samson

Nicolas Aubagnac

La console Samson reprend les grands codes de la répétition des formes géométriques simples et architecturales, chers au créateur. 

Console inspirée de l’architecture grecque en chêne naturel sablé et massif noirci du créateur Nicolas Aubagnac

Console Tyr

Nicolas Aubagnac

Le dessin minimaliste des balustres de la console Tyr est inspiré de la géométrie rythmée des colonnes du temple de Ségeste en Sicile.

Console en laque flocon de Nicolas Aubagnac

Guéridon Comète bleu

Nicolas Aubagnac

La laque lisse et délicatement dégradée du piétement capte la lumière. Elle vient interroger la laque granuleuse et minérale du plateau du guéridon.

Console en laque flocon de Nicolas Aubagnac
  • Nouveau

Guéridon Comète brun-noir

Nicolas Aubagnac

La laque, brun-noir, lisse et délicatement dégradée du piétement capte la lumière. Elle vient interroger la laque granuleuse et minérale du plateau du guéridon.

Guéridon symbolisant l'architecture classique du créateur Nicolas Aubagnac

Guéridon Rhodes

Nicolas Aubagnac

La forme du guéridon Rhodes, tout en rondeur et en douceur, révèle des proportions parfaites inspirées de l’architecture classique. 

guéridon  en laiton patiné bronze et plateau en pierre de Bourgogne par Nicolas Aubagnac.

Guéridon Rhodes Laiton

Nicolas Aubagnac

Des proportions parfaites, un dessin inspiré de l’architecture classique, une forme tout en rondeur et en douceur ; le guéridon Rhodes, un classique de l’élégance à la française.

Lampe à poser au pied en bronze massif, création  de Nicolas Aubagnac.

Lampe Babel

Nicolas Aubagnac

La lampe évoque la tour inachevée, érigée dans la cité de Babel, que l’on retrouve dans le mythe de la Genèse. Merveille ou malédiction ?

Lampe présentant des empilements de cubes en porte-à-faux tels un Jenga du créateur Nicolas Aubagnac

Lampe Babylone

Nicolas Aubagnac

La lampe Babylone emprunte sa silhouette architecturale au gratte-ciel le « 56 Leonard » à New York, des grands architectes Herzog et de Meuron.

Lampe inspirée de la célèbre gravure de Durer,  en acier laqué, par Nicolas Aubagnac.

Lampe Durer

Nicolas Aubagnac

Nicolas Aubagnac s’inspire de la forme géométrique particulière figurant sur la célèbre gravure "Melancolia" de l’artiste Albrecht Dürer (1471-1528).

Lampe au pied en forme de roue revêtue de lamelles de paille du créateur Nicolas Aubagnac

Lampe Hélios

Nicolas Aubagnac

Comme dans la mythologie grecque, la lampe Hélios évoque symboliquement le soleil.