Guéridon Aladin

Nicolas Aubagnac
7 200,00 € Disponible

Le guéridon Aladin reprend les grands codes de la répétition des formes géométriques simples et architecturales, une des caractéristiques du processus créatif de l'artiste. 

Estampillé 4 « A » assemblés en étoile
Dimensions : D 65 cm, H 52 cm
Matériaux : piètement en acier massif forgé, martelé, doré à la feuille d'or 24 carats ; plateau en laque nuage 2 tons
Création et fabrication française
© Hervé Lewandowski

Les piètements en acier massif ont été martelés puis dorés à la feuille d'or 24 carats, donnant cet aspect précieux au guéridon.

Constitué de sections rondes croisées en X, le piètement métallique est formé de triangles équilatéraux sur lesquels repose un plateau finement laqué.

Cette laque mystérieusement « nuagée »,  évoque les nuances subtiles et profondes d’un émail cuit au four.

A découvrir aussi

Guéridon symbolisant l'architecture classique du créateur Nicolas Aubagnac
  • Nouveau

Guéridon Rhodes

Nicolas Aubagnac

La forme du guéridon Rhodes, tout en rondeur et en douceur, révèle des proportions parfaites inspirées de l’architecture classique. 

Commode s'inspirant d'un corset d'autrefois de la sculptrice Hoon Moreau

La Commode Corsetée

Hoon Moreau

Entre passé et présent, la commode corsetée évoque l’idée d’un certain raffinement.

Chaise en bois d’ébène, inspirée des zaisu, assises traditionnelles japonaises par Paul Hoffman, Entreprise du Patrimoine Vivant

Chaise Isaï

Paul Hoffmann

L'intention graphique est inspirée des zaisu, assises traditionnelles japonaises ne comportant aucun piétement et posées à même le sol sur un tatami.

Paravent en panneaux de verre peints à la grisaille de Caroline Prégermain, Meilleur Ouvrier de France

Paravent

Caroline Prégermain

Ce paravent avec son grand médaillon central s’inspire des vitraux de grisaille du XVIème siècle et plus particulièrement des grisailles de la galerie de Psyché au château de Chantilly.

Console en chêne de Tasmanie portant des traces de pas de Marc Raimbault, Entreprise du Patrimoine Vivant

Pas d'aile

Marc Raimbault

Fragments d’une rencontre… des traces de pas d’un homme et d’une femme.

Enfilade en bois de zebrano, composée de 3 modules à forme cubique par Paul Hoffman, Entreprise du Patrimoine Vivant

Enfilade Chinami

Paul Hoffmann

Le rapport à l'espace des cubes se posant sur leur banc et laissant ainsi circuler le regard rappelle la légèreté des mobiliers japonais.

Bureau en ébène et carbone recouvert à la feuilles d'or de Marc Raimbault, Entreprise du Patrimoine Vivant
  • Nouveau

Bureau Shirubaïnu

Marc Raimbault

Comme une évidence, un signe, le bureau Shirubaïnu a été pensé d'un trait de crayon...

Cabinet en tilleul taillé en damier et en eucalyptus fumé par Paul Hoffman, Entreprise du Patrimoine Vivant

Cabinet Tatoo

Paul Hoffmann

Fruit d'un travail de juxtaposition de formes géométriques identiques, Tatoo est le résultat de recherches autour d'un parement en damier et en relief.

Console inspirée de l’architecture grecque en chêne naturel sablé et massif noirci du créateur Nicolas Aubagnac

Console Tyr

Nicolas Aubagnac

Le dessin minimaliste des balustres de la console Tyr est inspiré de la géométrie rythmée des colonnes du temple de Ségeste en Sicile.

Paire de stèles en ébène et cuir de Marc Raimbault, Entreprise du Patrimoine Vivant

Tables sans faim

Marc Raimbault

Comme un clin d'œil aux travaux d'Escher, l'épaisseur devient largeur qui redevient épaisseur...

Console en ébène de Macassar et ardoise verte du Brésil de Marc Raimbault, Entreprise du Patrimoine Vivant

Brain d'ébène

Marc Raimbault

La recherche d'une harmonie entre le bois et la pierre, le choix de l’alliance de l’ébène et de l’ardoise verte.

Console à la calligraphie d'ébène blanc du Laos aux tonalités miel et noires du créateur Nicolas Aubagnac
  • Nouveau

Console Atys

Nicolas Aubagnac

Passionné d’opéra, Nicolas Aubagnac a créé la console Atys qui, avec sa marqueterie "baguette", évoque des portées musicales.

Console avec un piètement en acier forgé et un plateau laqué du créateur Nicolas Aubagnac

Console Samson

Nicolas Aubagnac

La console Samson reprend les grands codes de la répétition des formes géométriques simples et architecturales, chers au créateur. 

Couple de poufs habillés en palmier rose et buis de la sculptrice Hoon Moreau

Les Poufs Culottés

Hoon Moreau

Ces deux poufs évoquent le masculin et le féminin, le yin et le yang… l’opposition et la complémentarité.

Paravent dessinant des ailes de papillon, en chêne teinté et fils de soie de la sculptrice Hoon Moreau

Fils d’ombre

Hoon Moreau

Les formes organiques présentes dans l’œuvre de l’artiste se retrouvent dans ce paravent sous les formes d’ailes de papillon.

Cabinet en ébène et ziricotte inspiré des cabinets de la Renaissance du créateur Nicolas Aubagnac
  • Nouveau

Cabinet Orion

Nicolas Aubagnac

Le cabinet Orion n’est pas sans rappeler les cabinets de la Renaissance qui étaient à l’époque entièrement sculptés dans l’ébène, symbole de pouvoir et de richesse.